Tout savoir sur les bagues chevalières

chevalière en or

Quand on s’intéresse à la famille des pièces d’ornement, généralement, la première bague à laquelle on pense, c’est la bague chevalière. Autrefois portée par les membres des familles nobles, elle est aujourd’hui accessible à tout le monde. Les hommes comme les femmes peuvent en porter une. Cependant, il y a quelques détails à connaitre pour bien choisir le modèle qui nous correspond. Comment y parvenir ? Il est temps de mettre en lumière l’histoire de la chevalière afin de répondre à cette question.

Un peu d’histoire

Les historiens considèrent que l’origine de la bague chevalière ou anneau sigillaire remonte à l’époque de l’Empire romain. En réalité, déjà en Égypte, elle était utilisée par Pharaon pour authentifier ses décisions. Son usage ne s’est démocratisé en France que dans la période de la chevalerie. Les hommes ornaient leurs doigts avec la chevalière homme afin de marquer leur statut social de noble. Il en était de même dans la Rome Antique pour les personnes d’un niveau social élevé.

Au XIIe siècle, la bague chevalière était le bien précieux de certaines familles puissantes reconnaissables grâce aux motifs qui l’ornaient. C’était soit un chaton carré soit un chaton rond. De fait, l’accessoire permettait de reconnaitre les personnes d’une ligne de nobles.

Cependant, il ne représentait pas qu’un équipement dans les armoiries d’une collectivité. La chevalière servait aussi à valider des correspondances officielles ou privées émises par des familles importantes, comme les familles aristocratiques. Pour cela, elle était frappée dans la cire chaude.

Quels métaux pour une chevalière ?

Autrefois, la bague chevalière était réalisée en or, en or blanc ou en argent. Mais au fil du temps, certaines habitudes sont restées et d’autres se sont ajoutées. Des baguistes peuvent associer l’or et l’argent pour concevoir des modèles d’anneau sigillaire. Ce mixage de métaux précieux permet de réduire les coûts de fabrication des grosses bagues, tout en agissant sur les couleurs. Finalement, on obtient un accessoire présentant des contrastes parfaits.

Les anneaux sigillaires peuvent aussi être des bagues en argent. Non seulement elles présentent une excellente qualité, mais en plus elles s’avèrent facilement modulables. En utilisant l’argent, le fabricant peut créer un accessoire lourd et la taille de bague restera optimale. Il peut par exemple concevoir une bague chevalière en argent avec creux.

Pour ces modèles, le plateau est décoré d’une gravure qui représente le blason d’une famille. De même, il reste possible de créer une gravure en relief. Elle fait ressortir l’esthétique de la bague et son dessin : lettres, blason, logo, sculpture, etc. Pour cette forme, le fond en argent se trouve généralement noirci. Le but est de révéler les contrastes de couleurs.

Outre la bague en or et l’argent, l’accessoire peut être fabriqué à base de platine et d’acier inoxydable. Quoi qu’il en soit, il présente une valeur hautement symbolique.

Un bijou hautement symbolique

La bague chevalière constitue un symbole culturel et social. Elle marque l’adhésion, voulue ou non, à une famille noble, à un clan ou un groupe. Traditionnellement, elle était réservée aux personnes provenant de familles aisées. Dans la Rome antique, elle constituait le signe visible de l’appartenance d’une personne à l’ordre équestre.

Cependant, l’anneau sigillaire ne servait qu’en tant qu’hommage à sa famille ou à ses ancêtres. La preuve, au Moyen-âge, elle était portée par des personnes non nobles, mais membres d’une armée.

Si elle était portée par un noble, la chevalière donnait des indications sur ce dernier ou sa famille. Elle pouvait être surmontée :

  • D’une couronne pour signifier que la famille possède un titre de noblesse ;
  • D’un manteau pour traduire que le porteur soit un prince, un pair ou un souverain
  • D’un heaume pour notifier que le détenteur est un chevalier dont les origines sont nobles ;
  • De lambrequins pour évoquer que le porteur ne dispose d’aucune décoration de noble.

La chevalière peut également constituer le prolongement de votre personnalité. Voilà pourquoi elle ne comporte plus uniquement les initiales d’une personne ou les emblèmes familiaux. Elle peut porter différentes inscriptions. Si vous envisagez d’offrir une bague chevalière homme ou femme, vous pouvez y graver l’endroit favori du destinataire, son métier, sa passion, une devise ou un logo qu’il affectionne.

La personnalisation du chaton

Pour personnaliser la chevalière, de nombreuses options s’offrent à vous. Outre la couleur et le choix du métal, vous devriez prendre en compte la forme du chaton ainsi que l’inscription que portera l’accessoire.

La forme du chaton

De multiples formes existent pour la tête d’une chevalière. Les formes les plus classiques sont les modèles ronds et carrés. Néanmoins, pour une personnalisation réussie, on peut opter pour la forme ovale, rectangulaire et le tonneau. En ce qui concerne la « table » de la bague , vous pouvez choisir un métal unique ou le doubler avec un autre métal. Cela offre un contraste qui permet de ressortir toute l’esthétique de l’accessoire. Des bijoutiers proposent des tables émaillées et des tables en pierre fine.

La gravure

L’anneau sigillaire ne représente pas toujours les armes des ancêtres d’une famille. On peut y graver une figure ornementale. Dans ce cas, elle peut comporter des initiales, de la calligraphie ou des symboles. Ces types de gravure sont toujours réalisés en creux, ce qui signifie qu’ils sont placés à l’intérieur de la bague chevalière.

Généralement, la gravure, qu’elle soit ponctuée de diamants apposés, opposés ou entrelacés, se positionne sur le plateau du bijou. Toutefois, certains propriétaires décident de la mettre sur les montants de la bague en diamant. Pour cause, ces montants sont larges. Ils disposent donc d’un emplacement plus important pour accueillir le prénom du destinataire de votre idée de cadeau.

L’alliance homme peut aussi comporter une date. Quoi qu’il en soit, la gravure doit se révéler lisible. Elle doit aussi être mise à l’endroit souhaité par le client du bijoutier.

Avec ou sans pierre ?

Classique de la joaillerie, la bague chevalière peut contenir une pierre précieuse, et ce, qu’importe ses métaux de fabrication. Si le bijoutier se sert de l’argent, il peut confectionner l’accessoire en y sertissant les pierres précieuses ou les pierres fines. De même, s’il recourt à l’or, il peut y apposer une pierre précieuse. En effet, les chevalières présentent une forme généreuse pour mettre en valeur les pierres de grande taille ou celles de petites dimensions.

Pour homme ou femme

Bien qu’elle soit surtout portée par les hommes, la bague chevalière peut trouver une place sur les doigts d’une femme. Ainsi, si vous êtes un homme, vous pouvez faire plaisir à votre compagne pour lui témoigner vos sentiments, d’autant que cet accessoire, comme la bague trilogie, revêt une forte symbolique. Il peut marquer le passage à l’âge adulte, être utilisé en tant que bague de fiançailles, et même comme bague de mariage.

À quel doigt porter une chevalière ?

En suivant la tradition, l’anneau sigillaire se place à l’annulaire gauche, notamment pour les hommes aînés d’une famille. Mais si vous y portez déjà une bague, vous pouvez installer votre chevalière à l’annuaire droit. Pour les hommes cadets et benjamins ainsi que pour les femmes, toujours selon la tradition, la bague chevalière se porte à l’auriculaire droit.

L’accessoire peut aussi se placer sur l’index, le doigt utilisé pour désigner des choses. Autrefois, cela représentait un symbole de puissance pour les familles nobles. En dehors de l’index, on peut mettre sa bague au niveau du pouce, surtout si l’anneau, en raison de sa taille, ne s’enfile pas correctement sur les autres doigts.

L’orientation du motif

Comme les motifs présents sur la chevalière, l’orientation de cette dernière fournit des renseignements sur son propriétaire. Si vous la portez en baise-main — si vous la tournez vers l’ongle — cela suppose que vous n’êtes pas engagé dans une relation amoureuse.

Inversement, si vous vous trouvez dans une relation sérieuse, orientez votre bague chevalière à l’envers, en « bataille ». Pour une personne en deuil, le motif de l’accessoire se positionne en direction de la paume de sa main. C’est le signe que le défunt est un proche lié à l’accessoire.

Pourquoi porter une chevalière ?

Le port d’une chevalière peut se faire pour divers motifs, peut-être en raison de sa valeur symbolique. Tout d’abord, elle peut traduire le rattachement à un groupe. Elle évoque aussi la noblesse de son porteur. De plus, en fonction de son orientation, elle fournit des détails sur la personnalité de ce dernier. Une chevalière permet donc de dévoiler une partie de sa personnalité de façon discrète à d’autres initiés.

Cela dit, le port de l’accessoire peut servir à révéler sa passion pour une période de l’histoire. Elle peut aussi s’accomplir pour des raisons esthétiques ou pour signifier son attachement à des valeurs culturelles et sociales. D’ailleurs, les porteurs d’armoiries familiales le font généralement sans y attacher une valeur politique. Ils le mettent au doigt simplement par plaisir, fierté et pour perpétuer la tradition.

Néanmoins, vous pouvez porter votre accessoire sans forcément envoyer un message à votre interlocuteur. C’est le cas si vous êtes séduit par le design de la bague.

Comment choisir sa chevalière ?

Puisque la bague chevalière révèle le centre d’intérêt de son propriétaire, avant d’opérer un choix, il convient de tenir compte de sa passion. Par exemple, un motard affectionnera une chevalière griffée du logo de sa marque de moto préférée. Un passionné d’histoire, lui, aimera davantage une bague arborant une gravure de la fleur de Lys. En bref, il doit y avoir une harmonie entre les goûts du porteur et le motif de l’accessoire.

La carnation

Un autre critère important est la carnation de la personne qui portera la bague pour homme ou femme. Grâce à ce facteur, on choisit un accessoire dont les couleurs pourront clairement ressortir. Comme exemple, pour une personne dont la peau s’avère mate, un bijou en or jaune offre un éclat éblouissant. En revanche, pour une personne dont la peau est très blanche, une bague en or blanc reste préférable.

Pensez au doigt

L’épaisseur du doigt sur lequel sera inséré la chevalière revêt aussi un aspect capital. En prenant ce facteur en compte, on évite d’acheter ou de commander un accessoire qui aura tendance à tomber. Cela serait fâcheux puisque la chevalière pourrait s’endommager. Ou alors, on pourrait la perdre. Le mieux reste de passer une commande sur-mesure. On donne au bijoutier les dimensions à considérer pour la conception du bijou

Un travail d’orfèvre

Compte tenu des éléments qui composent une chevalière, son prix peut rapidement  s’envoler. Si vous souhaitez commander un modèle en or, vous ne prévoirez pas le même budget qu’un modèle en argent. Par ailleurs, si la chevalière doit se composer de pierres précieuses, il n’impliquera pas le même coût qu’un accessoire sans pierre.

Généralement, les bijoutiers considèrent le temps de fabrication ainsi que les spécificités de la commande pour établir un devis. Afin de trouver la formule qui correspond à vos capacités financières, comparez les offres de plusieurs enseignes, que ce soit des boutiques physiques ou en ligne.

 

Faut-il (s)’offrir une chevalière ?

Bien sûr ! En définitive, la chevalière constitue un bijou unique qui offre de nombreuses possibilités. Elle peut être mise à profit pour se conformer à la tradition de ses ancêtres. En effet, la bague chevalière sert à justifier l’appartenance de son porteur à une famille royale ou une classe politique donnée. D’ailleurs, un tel usage était courant au Moyen-âge et dans la Rome antique, de sorte que seule une catégorie de personnes portait un anneau sigillaire.

De l’autre côté, le port de cet accessoire permet de laisser s’exprimer son imaginaire. En effet, le bijou peut comporter diverses inscriptions. Vous pouvez y insérer les initiales du destinataire. Ou alors, vous pouvez inscrire son nom en entier, pour peu qu’il y ait assez d’espace pour le contenir. Beaucoup de personnes se servent également de l’accessoire pour révéler leur passion pour une activité.

En matière de design, les choix possibles sont nombreux. On peut commander une bague chevalière en or, en or blanc, en or jaune, ou en acier inoxydable. De plus, l’accessoire peut comporter des pierres précieuses en fonction des attentes de son utilisateur. Finalement, s’il y a un élément qui peut limiter la personnalisation de l’accessoire, c’est l’imagination humaine … et parfois son porte-monnaie.